Crapahutage à Yosemite

Jour 5 (lundi, 25 mai 2015): Yosemite (Four mile Trail + Panorama Trail)

[Image Itinéraire]

Nous nous réveillons avec beaucoup d’excitation et d’appréhension concernant la randonnée de la journée. Elle est réputée comme difficile physiquement même si en réalité elle représente aucun défi technique. On prend un lunch pack à l’hôtel et nos sacs bien remplis et on démarre vers le point de départ de la randonnée.
On roule tranquillement vers le début du Trail mais sur la route on voit un animal planté en plein milieu. On freine et on se rend compte que c’est un ours qui nous regarde d’un air aussi étonné que nous. Le temps de réaliser, il s’en va déjà dans la forêt. Monsieur a même pas réussi à prendre une photo vu que l’appareil est dans sa poche et que dans la précipitation il l’allume toujours dans sa poche ce qui fait ouvrir le zoom mais le plus important est de l’avoir vu en chair et en os et surtout en liberté.

Il y a encore beaucoup de place pour la voiture vu l’heure matinal. On s’équipe et on démarre calmement la ballade qui doit nous prendre plus ou moins 10 heures pour 23 kilomètres, rien que ça!
[Image Panneau]
Le Trail commence avec le Four mile Trail qui est en fait une succession de lacets, de très nombreux lacets et évidemment tout cela en montée sinon c’est pas drôle.
[Image 865]
Plus on monte, plus on commence à apercevoir les chutes d’eau du parc.
[Image 893]
On commence à prendre pas mal de hauteur et on voit la route se faire de plus en plus petite. La vue se dégage, un peu plus à chaque lacet, tantôt sur El Capitan, tantôt sur le Half Dome. Madame commence à tourner au rouge puis au bleu puis au violet donc nous faisons quelques pauses tout le long pour la soulager et monsieur en profite pour faire des photos.
[Image 944]
On se motive comme on peut en disant que chaque lacet est surement le dernier.
[Image 921 & 924]
Heureusement la vue est là pour nous récompenser.
[Image 929 & 938]

Mais après avoir traversé un petit sous-bois, nous entendons pas mal de bruit. Aucun doute, c’est la foule qui est venu en navette à Glacier Point. Nous trouvons un bon rocher pour s’asseoir et se reposer un peu en mangeant des cookies.On se nourrit tranquillement en observant les gens qui feraient tout pour avoir une belle photo, même mettre leurs enfants au bord du vide ou en équilibre sur un rocher tremblant.

C’est à ce moment là qu’intervient un petit écureuil faisant les yeux doux pour avoir un bout de cookies. Monsieur résiste pas bien longtemps et donne à manger au petit animal.
[Image 957]
C’était sans compter sur notre poisse habituel, monsieur se fait mordre et l’animal tire bien sur le doigt.
[Image 960]
Après un combat titanesque, le vainqueur célèbre sa victoire.
[Image 969]

Suite à ce combat digne de Mohamed Ali et le fou rire qui accompagne, On contemple encore un peu la vue et on finit de se substanter.
[Image 981 & 983]

On amorce donc la descente qui entame la deuxième partie du Trail (le Panorama Trail).
[Image 1008 & 1011]

Nous croisons même une pintade sur le chemin. L’animal n’est pas effrayé du tout, sûrement habitué à voir des Hommes assez régulièrement.
[Image 0994]

Arrivés à la Nevada Fall, le chemin bifurque vers la gauche pour descendre le long de la cascade ce qui est très impressionnant vu la masse d’eau.
[Image 1062,65 &71]

On se repose un peu en contemplant cette beauté de la nature et on entame la deuxième partie de la descente avec encore une autre cascade. La descente est beaucoup plus raide que la première surtout que tout est mouillé donc chaque rocher est bien glissant.
[Image 83, 85 & 86]
On fait bien attention et on se demande bien comment les gens arrivent à penser qu’une poussette est à sa place. Plus on descend, plus on a des masses de touristes. On comprend vite qu’on arrive à la fin de la randonnée. Nos pieds sont explosés donc on rentre à l’hôtel directement où on s’en dormira très rapidement.

Laisser un commentaire