Arizona

Le grand Grand Canyon

Jour 4 (vendredi, 26 mai 2017): Sedona ~> Grand Canyon

Nous quittons Sedona pour le Grand Canyon aujourd’hui et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on est complètement excité à l’idée de se prendre une claque visuel. On déjeunera en route après avoir fait le plein à Flagstaff.


On se gare dans le Grand Canyon village et on se dirige vers le célèbre canyon.

Nos premières impressions sont « Pouahhhh, c’est sérieux ça ? » et « … ». Il nous faut plusieurs dizaines de minutes pour se remettre de notre fracture de la rétine. Monsieur Fox remarque qu’il a un vertige grandissant.

On prendra la navette pour faire quelques points de vues, le temps que monsieur Fox reprend confiance à côté de ce géant de la nature. Il finit par proposer de faire les autres points de vue à pied (c’est que ça va mieux). On s’amuse à prendre quelques photos et de contempler le cerf qui vient de s’installer prêt de nous.

Après le couché de soleil, nous allons vers l’hôtel pour bien nous reposer avant la randonnée de demain qui nous plongera dans le canyon sauf que sur le chemin, on fera un tout petit accro avec la voiture avec un petit poteau en bois qui sort à peine du sol. C’est la panique car on a pas pris toutes les couvertures possible et imaginable mais après lecture des documents, on pense être couvert. Le check-in effectué, nous découvrons la chambre qui possède même un salon, on en profite pour manger des plats du général store puis de s’endormir avec l’appréhension de la randonnée du lendemain.

Jour 5 (samedi, 27 mai 2017): Grand Canyon

Debout à 5 heures du matin, histoire de faire la randonnée « Bright Angel » au frais.

Nous voilà partis avec le petit déjeuner à emporter de l’hôtel qui est plus que douteux et évidement, nos sacs bien remplis d’eau et de nourriture même si madame Fox oublie ses sandwichs sans même s’en douter.

Monsieur Fox est toujours sujet au vertige devant le mastodonte mais on démarre gentillement. Par endroit, on voit clairement des centaines de mètres de vide juste à côté du chemin. La vue et la fierté d’être au milieu du canyon est énorme. Madame Fox commence à souffrir après la deuxième ère de repos et même à douter sur ses capacités physique pour arriver au bout de la descente (oublie-t-elle la montée ?).

Nous croisons deux femmes qui viennent d’Indian Garden et qui remontent depuis 40 minutes déjà et réconfortent un peu madame Fox. Nous arrivons comme des balles à Indian Garden et prenons une pause bien méritée. Cela fait déjà 3 heures que l’on descend. Google indique 1h40 de descente sans les pauses et sans les photos, ça reste limite je trouve.

On profite de cette pause pour alléger les sacs en mangeant (pour ceux qui ont pas oubliés…) un petit bout. On partage ce qu’on a et on remplis nos gourdes d’eau. Monsieur Fox en profite pour faire quelques photos.

Après un repos bien mérité, on entame la remontée (l’état de madame m’indique qu’il faut pas pousser plus bas dans le canyon malgré mon envie d’aller voir le Colorado de plus près). Et grand bien me fera de pas avoir continué la randonnée parce que la montée est juste horriblement difficile surtout avec la chaleur.

Petit pas par petit pas, c’est ce qu’on se dit depuis le début de la remontée. Le dernier tiers se fera en compagnie de deux scandinaves avec qui on rigolera bien. Nous arrivons au sommet après 4 heures et nous sommes exténués. Une seule et unique envie: la douche.

On rentre à l’hôtel, on s’effondre directement pendant plusieurs heures. On ira voir un dernier couché de soleil malgré les courbatures qui commencent à apparaître. C’est pas tous les jours qu’on se retrouve au Grand Canyon.

La soirée se termine avec un bon hamburger au restaurant près de l’hôtel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *