Arizona

Welcome to Phoenix

Première étape de ce nouveau voyage vers le pays de l’oncle Sam, Phoenix.

La bien-nommée Sun City bénéficie d’un climat très agréable, surtout en hiver. Sa douceur de vivre, ses attractions ludiques, sportives et naturelles ajoutent du cachet à la capitale de l’Arizona.

Phoenix est à la fois la capitale et la plus grande ville de l’Etat de l’Arizona. Initialement exploitée comme simple terre agricole sur les bords de la rivière salée, elle est devenue, avec l’arrivée du chemin de fer, une ville digne de ce nom, mais aussi un important carrefour de commerce et d’administration.

Par la suite, grâce au développement de l’automobile, la cité  a commencé à faire venir à elle les touristes attirés par son atmosphère paisible et infiniment agréable, et surtout par son climat sec et chaud. Sa proximité avec le désert de Sonora et ses températures lui ont valu le surnom de « Sun City ». 

Jour 1 (mardi, 23 mai 2017): Bruxelles ~> Phoenix

Un départ matinal qui se fait dans le calme avec les parents de madame. L’aéroport de Zaventem est assez calme et nous en profitons pour déjeuner à notre aise dans le terminal.

Nous aurons, à nouveau, une escale de quelques heures à Heathrow donc monsieur s’amuse à parcourir tout le terminal.
Nous finirons par décoller avec un Boeing 747 de British Airways.

Le vol est long, très long pour monsieur qui tombe même malade durant ces 10h45 de vol et madame s’amuse de son voisin qui fait de l’acupuncture anti-jetlag.

Nous arrivons, enfin, à l’aéroport de Phoenix où on s’empresse d’aller vers le passage de la douane qui prendra tout de même une bonne heure puis on se dirige vers le bureau de Alamo pour louer le carrosse qui nous accompagnera durant ce périple. Madame se fait encore avoir avec une assurance supplémentaire mais on finit par choisir une belle Ford Mustang cabriolet sur le parking.

Tellement crevés du vol qu’on en oublie les photos et on fonce vers l’hôtel pour nous reposer. Mais avant, on fera un petit crochet, juste en face de l’hôtel, pour aller manger un petit quelque chose qui s’avérera vraiment pas terrible au Hooters. Le Hooters est caractérisé par le fait que les serveuses sont en mini-shorts mais la fatigue est trop forte, on ne s’y attarde pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *